RÉSIDENCES SOCIALES: « Jeunes » et « plus de 30 ans » – ENTR’O PHILL

phill52 2 décembre 2015 3
RÉSIDENCES SOCIALES: « Jeunes » et « plus de 30 ans »  – ENTR’O PHILL

1.Histoire

La circulaire N°2006-45 du 4 juillet 2006, prend ses sources dans les décrets du 23 décembre 1994 créant les résidences sociales. Un bilan et une évaluation réalisés en 2002 ont mis en évidence une offre insuffisante de logements et la nécessité de développer une offre de logements temporaires qui répondent et s’adaptent aux besoins identifiés localement. L’objectif de cette circulaire est d’améliorer le dispositif des résidences sociales par une meilleure prise en compte dans le cadre et au sein des politiques locales de l’habitat et en mobilisant les moyens mis à disposition par le plan de cohésion sociale.
En 2010, une étude pilotée par la Communauté de Communes de l’Etoile de Langres et réalisée sur le territoire du Pays de Langres, a établi un diagnostique sur le logement temporaire. Les besoins ont été estimés à un minimum de 32 logements pour des jeunes de moins de 25 ans, une partie en structure centrale avec un accompagnement individuel léger pour moitié, une partie en logement diffus pour le reste.
Dès lors, il a été décidé qu’à la fermeture de ses locaux situés Place Bel Air, l’association créerait, pour accueillir les jeunes de moins de 25 ans, une résidence jeunes avec 32 places agréées et ce en deux phases. Au premier janvier 2012, 16 logements ont été occupés en diffus, auxquels se sont ajoutés 16 autres logements en structure centrale au sein du bâtiment Bel Air qui a ouvert ses portes le 1er novembre 2016.
Dans son arrêté N°140 du 22 décembre 2011, la DDCSPP autorise « la transformation du FJT en résidence sociale avec agrément FJT, installée sous forme de foyer soleil, dénommée résidence sociale JEUNES ». Le siège est fixé 112 bâtiment les Hortensias à LANGRES 52200.


2.Public accueilli

Conformément aux dispositions de la circulaire N°2006-45, la résidence sociale a pour objet d’offrir une solution de logements meublés temporaires à des personnes ayant des revenus limités ou rencontrant des difficultés d’accès au logement ordinaire pour des raisons économiques, sociales et d’insertion pour lesquelles un accompagnement peut s’avérer nécessaire. La résidence sociale accueille des jeunes de moins de 25 ans, suffisamment autonomes pour occuper un logement privatif. Une tolérance pour les moins de 30 ans est toutefois pratiquée dans la limite de 10% de la capacité d’accueil de la Résidence.

Six logements sont réservés à des personnes de plus de 30 ans et sont situés en centre ville et forment la Résidence Sociale « + de 30 ans ».
8 places – hors agrément FJT- sont créées afin d’offrir un logement de transition à des personnes de plus de 25 ans en démarche d’insertion ».


3.Missions

La Résidence sociale s’inscrit dans le parcours résidentiel, tel qu’il a été défini dans le PDALPD pour la période du 1er juillet 2011 au 31 décembre 2015. Il s’inscrit également dans le PDAHI des personnes sans domicile. La résidence sociale propose un accompagnement individualisé qui doit :

  • Donner accès à un logement stable et à son appropriation.
  • Favoriser la socialisation au travers d’activités
  • Permettre une autonomisation suffisante pour intégrer un logement ordinaire de droit commun

 


4.Admission

La demande : Soit la personne s’adresse directement au PHILL, soit elle est orientée par un partenaire extérieur (mission locale, CCAS…), elle se voit remettre une fiche d’information nécessaire à l’étude de sa demande et la liste des documents nécessaires à la constitution de son dossier administratif en cas d’attribution d’un logement en résidence sociale. Une rencontre avec l’animateur socio-éducatif peut être envisagée, en particulier si le demandeur effectue seul sa démarche d’admission. Lorsque la personne a déposé son dossier de demande dument complété, ce dernier est passé en réunion d’équipe dès que possible.
La décision La décision est notifiée par écrit ou par téléphone au demandeur et à son référent extérieur le cas échéant. Il peut s’agir d’une entrée immédiate si un logement est disponible, d’une entrée différée dans l’attente de la vacation d’un logement ou d’un refus qui sera dans tous les cas motivé. En cas d’attribution d’un logement, le futur locataire peut demander à voir le logement qui lui est destiné, l’accepter ou le refuser. En cas de refus, le demandeur ne peut prétendre à une réévaluation de son dossier en résidence sociale.
L’entrée du résident : Les formalités d’accueil sont réalisées, à l’occasion d’un rendez-vous préalable, le résident se voit remettre un livret d’accueil constitué de :

  • Règlement de fonctionnement
  • Contrat de Résidence
  • Numéros de téléphone et adresses utiles
  • Plan de la ville

La remise du livret d’accueil donne lieu à la délivrance d’une attestation de prise de connaissance du règlement de fonctionnement. L’animateur socio-éducatif, (ou tout autre membre du personnel missionné pour) procède avec le résident à l’état des lieux d’entrée dans le logement et lui remet, en échange d’une attestation de responsabilité civile, les clés d’accès au logement.

 


 

5.Accompagnement, suivi et activités proposées aux résidents

Pour remplir ses missions la Résidence Sociale propose à chaque résident :

  • Un logement meublé et fonctionnel tout au long de son accueil, pour s’en assurer l’homme d’entretien effectue régulièrement des visites notifiées par courrier au préalable à l’occupant
  • Un accompagnement individualisé, permettant de traiter les problématiques, administratives et budgétaires selon les besoins exprimés
  • Une orientation vers les services adaptés et les partenaires
  • Une écoute et une disponibilité tenant compte des impératifs horaires de tous
  • Des animations en lien avec les autres services de l’association
  • Un espace Internet
  • Une possibilité d’entretenir son linge (machine à laver et sèche linge à disposition dans le bâtiment bel air)

Après deux mois en résidence sociale, le résident se voit proposer un bilan pour faire le point sur son hébergement et l’avancée de son projet individuel. En cas d’impayé, un contact est pris avec l’animateur socio-éducatif pour réévaluer la situation et s’assurer que le logement, en résidence sociale, est toujours adapté.


6.Participation et expression des résidents

Participation financière : A l’entrée en résidence sociale, le résident doit s’acquitter du 1er mois de loyer, de la caution (150€ au 01/01/2016) et de la cotisation associative (10€ au 01/01/2016). Chaque résident règle une redevance mensuelle qui comprend le loyer, les charges afférentes aux communs du logement, des forfaits pour les énergies (eau, électricité, gaz) et une prestation annexe qui regroupe l’accompagnement social, les activités, le mobilier mis à disposition… La résidence sociale ouvre droit à des prestations d’APL majoré pour les personnes aux faibles revenus, ces prestations sont déduites du loyer pour permettre à chacun d’avoir un résiduel de charges limité et de ne pas avoir d’avance de trésorerie à faire.
Participation sociale : Elle s’effectue par le biais des activités collectives proposées par l’association d’une part et, d’autre part, des activités individuelles que chaque résident peut lui-même mettre en place. En effet, la proximité avec le centre ville et ses commodités permet à chacun de pouvoir s’inscrire dans une vie sociale riche et variée tant au niveau culturel et sportif qu’au niveau de l’emploi et de la formation. Cette participation se fait également par l’intermédiaire du CVS, mentionné dans le règlement de la résidence sociale.
Participation à son projet de Vie : Lors des rencontres avec l’animateur socio-éducatif, le résident peut évoquer son hébergement et évaluer s’il est toujours en adéquation avec son projet de Vie en termes de coût, de situation géographique, d’environnement, d’espace habitable…


7.Fin d’accompagnement

Lorsqu’un résident souhaite partir de la résidence sociale, il doit le signifier par écrit avec un préavis minimum d’un mois. Le PHILL peut également de son côté mettre fin au contrat de résidence pour les motifs suivants :

  • Inexécution par le résident d’une obligation lui incombant au titre de son contrat ou d’un manquement grave ou répété au règlement de fonctionnement
  • Cessation totale d’activité par l’association
  • Le fait pour un résident de ne plus remplir les conditions d’admission telles qu’exigées par la commission d’admission et décrites dans le règlement de fonctionnement

Quelque soit le motif de rupture du contrat de résidence, l’animateur socio-éducatif prendra contact avec le résident pour évoquer son projet personnel de l’après accueil en résidence sociale et lui apporter aide et conseils sur ses démarches ou l’orienter vers les organismes compétents.
Lors de la réception du préavis de départ, l’homme d’entretien sera missionné pour évaluer les travaux à prévoir dans le logement, soit des travaux dus à la dégradation volontaire du locataire qui lui seront alors facturés à sa sortie, soit des travaux de réfection courante nécessaires avant l’accueil d’un nouveau résident. L’homme d’entretien fixera avec le locataire partant la date de l’état des lieux de sortie et le réalisera en sa présence. Le personnel de ménage interviendra alors pour nettoyer de fond le logement afin qu’il soit à nouveau proposé à la location.


 

8.Perspectives

Le service en structure collective n’est en place que depuis quelques mois. Nous prenons un maximum en considération toutes les remarques et souhaits des résidents afin de faire évoluer la structure, les services et les animations proposés. Néanmoins nous gardons en mémoire de :

  • Favoriser la communication entre ce service et les autres services de l’association de manière à intégrer à part entière les résidents de la résidence sociale dans les activités mutualisées avec la pension de famille, le CHRS, la stabilisation et le DH.
  • Faciliter la communication externe avec les différents partenaires en créant une plaquette informative sur ce service et les prestations qu’il propose.

3 Commentaires »

  1. Photo du profil de BANFI Sébastien et Vanessa CAROILLON
    BANFI Sébastien et Vanessa CAROILLON 16 juin 2017 at 10 h 16 min - Reply

    Merci de contacter le 0325870969

  2. DEROND 27 août 2017 at 20 h 12 min - Reply

    Je voudrais savoir comment faire pour être loger.
    Merci

Repondre »

Aller à la barre d’outils